Solis, en quête du passé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solis, en quête du passé.

Message par Solis le Ven 6 Nov 2015 - 21:47


SOLIS

Nv.16

- Coup D'Main
- Puissance Cachée
- Jet de Sable
- Choc Mental

Talent: Miroir Magik


Caractéristiques
●Âge: 5 ans et demi.
●Espèce: Mentali.
●Rôle: Vagabond.
●Lieu de naissance: Léos, au Nord-Ouest de Lyvhal.
●Lieu de résidence: Périmètre de Zephild.

Δ Qualités: Empathique, volontaire, altruiste, méticuleux, loyal, intelligent...

Ω Défauts: Méfiant, Craintif, communique peu, inexpérimenté, rêveur, timoré, dépendant...


Passif
Solis peut communiquer mentalement sa voix, de brèves images, transmettre un état de ses propres sensations/émotions avec ceux pour qui il possède un lien ; il est également être au courant des émotions et pensées fortes de ses compagnons à chaque instant. Avec la personne pour qui le lien sera le plus puissant, il ressentira en plus, malgré lui, la douleur physique et éventuellement psychologique dont la personne est victime jusqu'à une certaine limite, ce qui peut sévèrement handicaper à ce stade s'il ne brise pas le lien télesthésique auparavant. S'il venait à briser volontairement ce lien dans un but précis, un contact physique avec la personne durant quelque secondes permet de renouer le lien.
Plus il est entouré de liens forts en un même lieu, plus ses pouvoirs psychiques augmentent. Inversement, la négativité, l'antipathie à son égard, le pessimisme au combat et son propre état mental peuvent drastiquement diminuer ses capacités télesthésiques comme ses capacités psy au combat.





Apparence


Solis est paré d'une robe au violet sombre, et son orbe d'un magenta terne donne l'impression de luire constamment, le dotant d'un aspect ténébreux et inquiétant ; ce qui lui a valu d'être constamment évité de tous ses semblables. Son regard noir comme la nuit englobe des pupilles d'un blanc perçant. Sa queue devient graduellement indigo sur les derniers centimètres de ses fourches.
Il est un peu plus grand que la moyenne, soit environ 1 mètre, et pèse 24,8 kg, ce qui le rend plutôt chétif, bien que ce ne soit pas flagrant.


Prologue


Solis est né dans une petite tribu sédentaire de Mentali au Nord-Ouest de Lyvhal, un groupe vivant en communauté fermée, et relativement caché au reste d'Elijiel.
De père inconnu, il n'a jamais connu les raisons de son absence, sa mère l'élevant seule, sans pouvoir compter sur quiconque pour l'y aider: Et pour cause, Solis est né avec une... particularité esthétique. Une particularité qui lui valu d'être le souffre-douleur de la Famille: Son apparence aussi sombre que les plus profondes ténèbres faisaient honte à la Famille, il était considéré comme un annonciateur de mauvais augure et porteur d'une malédiction inconnue – probablement contagieuse, à en constater les distances prise par chacun pour l'éviter où qu'il soit.
Chaque soucis qui survenait lui était systématiquement assigné, et il devait en subir les courroux sans jamais comprendre ni pouvoir s'en défendre.
Il n'avait en conséquence reçu que peu d'éducation guerrière et de survie, mais c'était sans compter sur des dons télesthétiques hors du commun, lui permettant de ressentir profondément les émotions, les pensées, de communiquer et d'insuffler des images dans les esprits de ceux qui lui sont liés ; un don qu'il exposait maladroitement pour tenter de communiquer avec les autres, et qui fût perçu comme un talent effrayant au yeux de tous, aggravant son image déjà ternie dans le groupe.
Il vivait ainsi dans l'évitement et la solitude, mais il s'efforçait de se contenter du peu de contact qu'il pouvait avoir avec les moins sceptiques, c'était déjà ça...
Chaque jour qui passait, le mépris et le rejet à son égard grandissaient, et Solis se sentait toujours un peu plus menacé.
Son espoir d'être accepté, aimé dans la Famille, et d'y évoluer, semblait à jamais compromis dès sa naissance ; mais des événements soudains vont brusquer cette évolution : Notamment le jour où un trio de Pokémon dont l'apparence lui étaient inconnus tentèrent d'agresser un de ses congénères hors de leur territoire alors qu'il errait dans les parages. Sentant le danger approcher, il le rejoignit par prévention, bien qu'un peu tard. Témoin de l'attaque, et de manière inattendue, Solis déploya une puissance psychique insoupçonnée et terrassa mortellement les agresseurs dans une souffrance invisible à laquelle le Mentali esseulé fût témoin avec horreur : « Tu es sain et sauf maintenant, ils ne te feront plus de mal » entendit-il dans sa tête...Sans demander son reste, celui-ci s'empressa de rapporter au plus vite la manière dont Solis avait tué ses agresseurs, non pas pour l'en féliciter, mais en insistant sur l'ignobilité de ses méthodes, et son inquiétude en voyant son orbe briller d'un « rouge terrifiant »... Solis lui-même ne savait pas comment il avait pu obtenir une telle force à cet instant précis, et ne se souvient pas exactement de ce qui a bien pu se passer, mais qu'il avait tenté d'agir pour son bien, pour le bien de tous. Quelle que soit la haine qu'ils lui témoignaient, il ne leur en voulait pas, il désirait seulement ne plus être seul... Mais cette réaction opposée à ce à quoi il s'attendait bouleversa toute sa conception des relations entre Pokémon.
Suite à cet événement mal interprété, la Famille décida de bannir Solis de leur sein, devant sa mère, impuissante face à la décision unanime, qui n'eut pas son mot à dire, afin de se débarrasser de cette « anomalie » considérée comme malsaine pour le groupe ; Bien qu'il était âgé de 5 ans à ce moment, il passerait sa dernière nuit dans sa Famille, avant d'être escorté, loin d'ici, et de sorte à ce qu'il ne se souvienne plus comment retrouver l'entrée cachée facilement...Il ne se sentait pas prêt.
Il fût emmené en plein cœur de la forêt par deux Mentalis qu'il connaît depuis toujours, et qui le haïssaient profondément (sûrement pas une coïncidence), à mi-chemin entre Lyvhal et Zéphild ; A cet instant de l' itinéraire mystérieux, il sentit une violence soudaine se former dans l'esprit de des deux Mentalis qui l'escortaient vers l'inconnu... Et sa prescience ne fût pas longue à se concrétiser, quand ils se précipitèrent sur lui, sans crier gare, et tentèrent de l'attraper ; paralysé par la peur, il se fît aisément saisir, et subit, impuissant, les morsures frénétiques de ceux qu'il croyait considérer malgré toute cette inimitié comme des frères. Cela paraissait prémédité, peut-être même s'étaient-ils  portés volontaires dans le but de le martyriser loin de quiconque pour les en empêcher.
Tétanisé par la peur, et la douleur que lui infligeaient ses bourreaux, Solis était devenu incapable de se défendre, de quelque manière que ce soit, et s'était résigné au sort qu'ils lui réservaient. Le ciel s'obscurcit progressivement à mesure qu'il saignait... Et s'assombrit jusqu'au noir total ; Solis se sentit tomber inconscient.
A son réveil – difficile cela dit, ses blessures avaient cicatrisé, et les deux autres Mentalis gisaient non loin de lui, visiblement sans vie. Mais il percevait une autre présence notable dans les parages, et, après s'être ressaisi, il aperçut à proximité des corps, une ombre opaque, une entité noire comme une nuit sans Lune, sans textures, mais bien consistante, qui se tenait assise par terre, et le fixait de son regard d'un blanc immaculé et dégageait une profonde sérénité. Elle possédait une allure ressemblant fortement à la sienne, mais assurément pas celle d'un Mentali. D'abord pris de stupeur face à cette apparition, Solis fût rapidement apaisé par la profonde amitié que cet être fantastique lui prodiguait ; il était irrésistiblement aimanté par lui, une liaison se créait.
« Tu n'avais aucun avenir avec eux, notre destin est ailleurs, et possède une importance certaine. Tu as besoin de découvrir le monde, et j'ai fait en sorte que tu en aies la possibilité, il était hors de question que tu finisses comme ça. entendit Solis dans son esprit.
-Q..qui es-tu ? répondit-il timidement.
-Tu l'as toujours su voyons, tu connais déjà la réponse à ta question... » La sombre silhouette lui fit un clin d’œil amusé. « Fais-toi des amis, parcoure ce monde qui t'ouvre à présent les bras, et deviens fort. Je t'attendrai d'ici-là, à très bientôt. »
Sur ce rapide échange mental, l'ombre le fixa quelques secondes de plus, avant de lui tourner le dos, et de sprinter à une vitesse phénoménale, et de sembler disparaître en fumée au loin...
Une voix au timbre quasiment spectral se manifesta alors dans son esprit, ressemblant bizarrement à celle de l'entité pseudo-amicale qu'il venait de rencontrer : «  Toutes les réponses à tes interrogations se trouveront sur ta route à présent, si tu désires vraiment avoir des réponses. » .

Subjugué par les événements, Solis restera immobile ce qui semble une éternité, avant de voir à nouveau les deux cadavres, et se souvenir de son existence de misère parmi eux ; une cohabitation dans le mépris et la haine, sur laquelle il se sentirait enfin pouvoir tourner la page. Il repensa à sa mère, à la Famille, à ses dons maudits, aux pouvoirs mystérieux dont il a fait preuve lors de ce sauvetage fatidique, et cette ombre... Familière. Oui, familière, car il se souvenait à présent : il l'avait déjà rencontré par le passé, mais sans y prêter d'attention. Tout semble lié maintenant.
Quelle est cette entité étrangement bienveillante ? A quel destin est-il censé pouvoir prétendre ? Que doit-il faire à présent, livré à lui-même, sans réel but concret ?...
Il connaît Elijiel en théorie, certes, grâce à son éducation maternelle ; il allait régulièrement avec sa mère à Lyvhal pour diverses raisons, sans jamais pour autant s'habituer à la ville et la quantité insupportable d'émotion et de chahut urbain qui l'entouraient et le faisaient saturer à peine arrivé.

Il se retrouvait à présent en terrain inconnu, autant désorienté par les événements que par sa situation géographique incertaine. Il se mit à avancer, préférant continuer à réfléchir en se déplaçant ; les bois n'étant pas sûrs pour lui, il lui faudrait à présent trouver la ville la plus proche, afin d'être un peu plus en sécurité et de faire le point sur tout ce qui s'est passé et à son avenir. Il prit intuitivement la direction vers laquelle s'était enfuie la ténébreuse créature, et perçut de grandes quantités émotionnelles au loin, ainsi que des perturbation palpables typiques de l'air environnant : une ville se trouvait non loin dans cette direction, pour sûr. Les sensations ne lui rappelant pas Lyvhal, il en déduisit qu'il s'agissait peut-être de Zéphild, et se hâta, non sans prudence, à y parvenir au plus vite... Il avait toujours voulu visiter cette ville au moins une fois, c'était l'occasion parfaite d'en faire le tour.
Ainsi Solis avançait vers l'inconnu, terrifié, mais curieusement attiré par ce que l'avenir lui réserve, avec l'intention de découvrir ce qui se cache derrière ses origines, et s'entourer de personnes altruistes pour qui il donnerait sa vie. Il marche maintenant droit vers Zéphild...


Psychologie


Solis pense... Pense beaucoup, pense un peu trop ; Chaque détail compte, et mérite réflexion à son sens. Il est très méditatif, isolé, et extrêmement réservé face aux inconnus. Mais s'il ressent une affinité particulière pour quelqu'un, qu'un lien se créé, il pourrait devenir l'ami le plus loyal qui soit. Doté d'une empathie hors norme, il devient attentionné, consciencieux, et s'inquiète bien trop facilement pour ses amis. Pour ces mêmes amis avec qui il crée un tel lien, il vouera volontiers son existence, et son sens du sacrifice le poussera à tout subir à leur place s'il le faut. Il développe également une puissante communication télesthésique avec eux, et qui atteint la perfection avec ceux pour qui l'affection atteint un stade avancé. Cela peut parfois le rendre lourd voire envahissant pour certains.
Il est cependant très méfiant, et peut tirer des conclusions hâtives en ce sens ; d'abord sur la défensive, il peut ensuite se révéler d'une totale franchise, sans considérer le tact. Ceci est probablement dû à son manque de sociabilité « forcé », qui peut expliquer une partie des incompréhensions de sa part face à certaines situations comportementales/sociales.



Le mot de la fin

La question à un million : Grâce à Skriff qui m'a donné envie de recommencer un peu tout ça... Bon, c'est pas où le chèque ? :3
Code du règlement: [Code validé par Skriff]

Voilou, c'est terminé, éclatez-vous bien ! o/
avatar
Solis
Membres

Messages : 11
Date d'inscription : 23/10/2015
Localisation : Région de Zephild

Pokémon Personnage
Espèce: Mentali
Niveaux:
16/100  (16/100)
Sexe: Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solis, en quête du passé.

Message par Oldich le Sam 7 Nov 2015 - 2:07

Fiche Oldichée par valide Majaspic

EDIT: Je laisse comme cela car c'est drôle, mais il faut VRAIMENT que j’arrête de veiller aussi tard x)
avatar
Oldich
Modérateur

Messages : 14
Date d'inscription : 15/10/2015

Pokémon Personnage
Espèce: Majaspic
Niveaux:
74/100  (74/100)
Sexe: Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solis, en quête du passé.

Message par Skriff le Sam 7 Nov 2015 - 14:44

Fiche validée par Skriff Mangriff
avatar
Skriff
Modérateur

Messages : 25
Date d'inscription : 14/10/2015

Pokémon Personnage
Espèce: Mangriff
Niveaux:
79/100  (79/100)
Sexe: Masculin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Solis, en quête du passé.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum